Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

langage de bas niveau

Domaine

informatique > langage de programmation informatique

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2020

Définition

Langage de programmation qui sert à formuler des instructions directement interprétables par l'ordinateur et dont la conception est fondée sur la structure du processeur utilisé par un type particulier d'ordinateur.  

Notes

Cette fiche fait partie du Vocabulaire de l'édition de logiciels.

Les langages d'assemblage et les langages machine sont des langages de bas niveau.

Le langage de bas niveau s'oppose au langage de haut niveau, qui s'approche du langage naturel et n'est pas directement interprétable par l'ordinateur.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Terme privilégié

langage de bas niveau   n. m.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Termes utilisés dans certains contextes

langage bas de gamme   n. m.

vieilli

langage non évolué   n. m.

vieilli

langage du calculateur   n. m.

vieilli

Les langages de bas niveau, très utilisés au début de l'informatique, ne servent plus désormais que pour des exécutions très rapides. C'est ainsi que les synonymes langage bas de gamme, langage non évolué et langage du calculateur, qui étaient fréquemment employés, sont aujourd'hui presque sortis de l'usage.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2020

Termes

low-level language   

LLL