Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

bois brûlé

Domaines

industrie du bois > catégorie de bois

industrie de la construction > matériau de construction

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2017

Définition

Bois soumis à un procédé de carbonisation, que l'on utilise comme matériau de construction pour ses propriétés de résistance supérieures ou comme matériau de finition pour des raisons esthétiques.  

Notes

La planche de bois est brûlée en surface sur de la braise ou à l'aide d'un chalumeau, puis brossée, lavée, séchée et, dans certains cas, enduite d'une huile naturelle. Elle peut être utilisée, notamment, pour bâtir des clôtures, des terrasses et des meubles, ou pour servir de revêtement extérieur ou intérieur.

L'aspect...  [+]

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

bois brûlé   n. m.

bois carbonisé   n. m.

yakisugi   n. m.

L'emprunt yakisugi, translittération du japonais, est acceptable, car il désigne une réalité propre à la culture japonaise. Il est formé des éléments yaki, « brûlé » et sugi, « cèdre » puisque traditionnellement, au Japon, on utilisait du cèdre pour produire du bois brûlé. Toutefois, en français, on utilise ce terme indistinctement de l'essence utilisée.

Illustration

© www.bigstockphoto.com

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2017

Termes

charred wood   

burned wood