Office québécois de la langue française

Le Grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

autostop

Domaines

transport > transport des personnes

hébergement touristique et tourisme > voyage

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2022

Définition

Pratique qui consiste, pour un piéton, à faire signe à un automobiliste dans le souhait de se faire transporter gratuitement par lui.  

Note

Le signe internationalement convenu est le bras levé à mi-corps, main fermée à l'exception du pouce, tourné vers le haut.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Terme privilégié

autostop   n. m.

On dit, par exemple, faire de l'autostop, voyager en autostop.

Le terme autostop s'écrit en un seul mot, sans trait d'union. Voir à ce sujet l'article Trait d'union ou soudure avec l'élément auto- de la Banque de dépannage linguistique.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Termes utilisés dans certains contextes

pouce   n. m.

Québec
familier

stop   n. m.

familier

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2022

Terme

hitchhiking   

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012