Office québécois de la langue française

Le Grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

harelde kakawi

Domaine

zoologie > ornithologie

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Définition

Canard plongeur vivant en milieu marin, de l'ordre des ansériformes et de la famille des anatidés, de petite taille (d'une longueur d'environ 52 cm et d'un poids de 907 g) par comparaison à d'autres espèces de canards (macreuses ou eiders).  

Notes

Le mâle se distingue par sa longue queue effilée. Le terme canard à longue queue est d'ailleurs une ancienne appellation employée par les spécialistes pour désigner l'harelde kakawi.

Au Canada, l'aire de répartition de l'harelde kakawi comprend les côtes de l'Atlantique et du Pacifique et les Grands Lacs. Au Québec, c'est un estivant rare, mais un nicheur migrateur et un hivernant commun.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

harelde kakawi   n. f.

cacaoui   n. m.

Canada

kakawi   n. m.

Canada

canard kakawi   n. m.

Canada

harelde de Miquelon   n. f.

France

harelde boréale   n. f.

France

cacaouit   n. m.

Acadie

cacaouite   n. m.

Acadie

Bien que l'on note dans l'usage une confusion sur le genre, le nom harelde est féminin. Pour ce qui est de l'élision, elle est obligatoire puisque le mot commence par un h muet.

L'appellation harelde kakawi est le nom officiel adopté en 1993 par la Commission internationale des noms français des oiseaux; il remplace canard kakawi qui a encore cours dans l'usage canadien, de même que cacaoui (ou kakawi).

Le terme kakawi, généralisé au Canada depuis plusieurs années, serait d'origine algonquienne.

En France, la Commission de l'avifaune française (CAF) a officialisé, en 1996, le nom harelde boréale pour remplacer l'ancienne appellation harelde de Miquelon.

En Acadie, on trouve la forme cacaouit ou cacaouite.

Illustration

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Termes

oldsquaw   

long-tailed duck   

oldwife   

Latin

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Terme

Clangula hyemalis   

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012