Office québécois de la langue française

Le Grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

métavers

Domaines

informatique > Internet

informatique > réalité virtuelle

informatique > multimédia

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2021

Définition

Monde virtuel, immersif et persistant, qui permet la virtualisation des activités humaines, notamment sociales, ludiques, culturelles et commerciales.  

Note

Le métavers, pour ajouter au réalisme et au caractère immersif de l'expérience, met à profit les avancées réalisées dans les technologies de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

métavers   n. m.

méta-univers   n. m.

Le terme métavers est issu de la contraction de méta-univers.

Le préfixe méta- est soudé au mot qui le suit, sauf si ce mot commence par un a ou par un u. Pour plus de précisions, voir l'article Trait d'union ou soudure avec l'élément méta‑ de la Banque de dépannage linguistique.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2021

Termes

metaverse   

meta-universe   

Le terme metaverse a d'abord été employé par l'auteur Neal Stephenson, qui décrivait le présent concept dans son roman Snow Crash, paru en 1992.

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012