Office québécois de la langue française

Le Grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

copropriété divise

Domaines

droit > droit civil

commerce > immobilier

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2022

Définition

Régime juridique de propriété qui consiste en la répartition du droit de propriété d'un bien meuble ou d'un bien immeuble entre plusieurs personnes, chacune étant propriétaire d'une fraction.  

Notes

Les copropriétaires d'un bien immeuble détenu en copropriété divise ont des droits et des obligations qui font l'objet d'une déclaration de copropriété.

Le bien immeuble détenu en copropriété divise peut faire l'objet d'une division matérielle, comme c'est le cas des parties privatives d'un immeuble en copropriété divise.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

copropriété divise   n. f.

recommandé par l'Office québécois de la langue française (janvier 2022)

propriété divise   n. f.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Terme utilisé dans certains contextes

condominium   n. m.

Québec/Canada
langue courante

Condominium est un terme d'origine anglaise qui a été formé à partir d'éléments latins. La particule com signifie « avec » ou « ensemble », et le mot dominium signifie, entre autres, « droit de propriété ». En anglais américain, l'emploi de condominium au sens de « copropriété divise » date des années 1960, et son utilisation en français québécois remonte aux années 1970.

Le terme condominium peut être utilisé dans certains contextes, notamment dans la langue courante ou dans des contextes neutres, à des fins de compréhension. En effet, l'usage de ce terme, bien que parfois critiqué dans certains ouvrages de langue, est courant et généralisé. On le trouve notamment dans des textes spécialisés des domaines du droit et de l'immobilier, et ce, généralement sans réserve. Toutefois, en contexte officiel, il convient de recourir à copropriété divise ou à propriété divise.

Le terme condominium est utilisé moins fréquemment que les termes copropriété divise et propriété divise pour désigner le concept.

Au pluriel, on écrira : des condominiums.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2022

Termes

divided co-ownership   

condominium   

condominium ownership   

divided ownership   

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012