Office québécois de la langue française

Le Grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

système de démarrage mains libres

Domaines

industrie automobile > électronique du véhicule automobile

industrie automobile > démarrage du véhicule automobile

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2018

Définition

Système d'aide à la conduite qui, grâce à l'identification par radiofréquence, permet à une personne munie de la clé mains libres de démarrer un véhicule automobile sans avoir recours à une clé de contact.  

Notes

Le système de démarrage mains libres est souvent couplé au système d'accès mains libres, l'activation des deux systèmes nécessitant la détection à proximité ou à l'intérieur du véhicule de la clé mains libres.

La vaste majorité des constructeurs de véhicules...  [+]

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

système de démarrage mains libres   n. m.

système de démarrage sans clé   n. m.

Dans système de démarrage sans clé, clé est employé dans le sens de « clé de contact », soit celle qu'il faut physiquement introduire et tourner dans le commutateur d'allumage du véhicule automobile pour démarrer le moteur.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2018

Terme

keyless ignition system   

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012