Office québécois de la langue française

Le Grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

référenceur Web

Domaines

informatique > Internet

informatique > commerce électronique

appellation de personne

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2014

Définition

Personne qui se spécialise dans le référencement des sites Web et dans leur optimisation en fonction des critères d'évaluation des moteurs de recherche.  

Note

Le travail de référenceur suppose une connaissance pointue des critères appliqués par les robots d'indexation afin de déterminer le positionnement des sites Web dans les pages de résultats des moteurs de recherche.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

référenceur Web   n. m.

référenceuse Web   n. f.

référenceur   n. m.

référenceuse   n. f.

expert en référencement   n. m.

experte en référencement   n. f.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Terme déconseillé

SEO manager   

L'emprunt SEO manager est déconseillé, car il entre en concurrence avec les termes français déjà implantés.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2014

Termes

search engine optimizer   

SEO   

SEO manager   

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012