Office québécois de la langue française

Le Grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

usine de papier

Domaine

industrie papetière

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2009

Définition

Usine où l'on fabrique du papier ou du carton à partir de pâte à papier.  

Note

La pâte à papier et le papier ne sont pas nécessairement fabriqués sur le même site de production. Lorsqu'un même site regroupe une usine de pâte à papier et une usine de papier, on parle alors d'usine intégrée. Les usines non intégrées...  [+]

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

usine de papier   n. f.

fabrique de papier   n. f.

papeterie   n. f.

papèterie   n. f.

rectifications de l'orthographe

papetière   n. f.

Québec

usine à papier   n. f.

Au Québec, le substantif papetière désigne aussi bien l'entreprise que l'usine qui fabrique du papier.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Termes utilisés dans certains contextes

usine de papeterie   n. f.

moulin à papier   n. m.

désuet

Le terme usine de papeterie est parfois employé comme générique d'usine de papier et d'usine de pâte à papier.

Le mot papeterie peut aussi s'écrire papèterie en vertu des rectifications de l'orthographe (usine de papèterie).

Le terme moulin à papier, encore souvent utilisé au Québec dans la langue courante pour désigner une usine de papier, ne correspond plus à la réalité moderne. Cette appellation vient du fait que les premières fabriques de papier utilisaient le moulin à eau comme source d'énergie mécanique. L'énergie du moulin servait à réduire les chiffons détrempés en pâte à papier en actionnant des pilons munis de pointes. Le terme moulin à papier ne désigne plus de nos jours que les moulins d'antan, dont certains sont encore en activité. L'anglais a toutefois conservé les appellations mill et paper mill pour désigner les usines modernes.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2009

Termes

paper mill   

papermill   

paper mill plant   

mill   

paper factory   

The term mill is still retained by paper manufacturers because the original paper makers derived their power from a water mill (sometimes also, as in Holland, from a windmill); consequently the term is now, by transference, used for all paper factories.

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012