Office québécois de la langue française

Le Grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

rapport élèves-enseignant

Domaine

éducation > statistique scolaire

Auteurs

Ministère de l'Éducation du Québec, 2007

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2007

Définition

Rapport servant à exprimer le nombre d'élèves par enseignant dans un organisme scolaire.  

Note

On obtient le rapport élèves-enseignant en divisant le nombre d'élèves par le nombre d'enseignants. Par exemple, dans une école comptant 3 580 élèves et 200 enseignants, le rapport élèves-enseignant est de 17,9.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

rapport élèves-enseignant   n. m.

recommandé par l'Office québécois de la langue française (mars 2007)

rapport élèves-maître   n. m.

Le mot maître peut aussi s'écrire maitre en vertu des rectifications de l'orthographe.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Termes utilisés dans certains contextes

rapport enseignant-élèves   n. m.

rapport maître-élèves   n. m.

On emploie les termes rapport enseignant-élèves ou rapport maître-élèves lorsqu'on divise plutôt le nombre d'enseignants par le nombre d'élèves. Les résultats sont alors présentés sous la forme d'une fraction.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes déconseillés

ratio élèves-enseignant   

ratio élèves-maître   

ratio enseignant-élèves   

ratio maître-élèves   

L'emploi du terme ratio en français est réservé au vocabulaire économique et financier. L'anglais a emprunté ce terme au latin, lui donnant un sens particulier. Dans le domaine de la statistique, ce terme n'est pas retenu, car il ne vient combler aucune lacune lexicale. On emploie, selon le cas, indice, rapport, coefficient ou taux.

Anglais

Auteurs

Ministère de l'Éducation du Québec, 2007

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2007

Terme

student-teacher ratio   

Terme associé

pupil-teacher ratio   

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012