Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

indemnité de départ exceptionnelle

Domaine

gestion > cessation d'emploi

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2005

Définition

Indemnité substantielle versée par l'employeur pour inciter un employé à quitter l'entreprise ou l'organisme.  

Note

Ce type d'indemnité est souvent versé à un cadre supérieur pour lui éviter d'être simplement licencié.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

indemnité de départ exceptionnelle   n. f.

indemnité très avantageuse de départ   n. f.

gratification de départ   n. f.

large indemnité   n. f.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes déconseillés

prime de départ exceptionnelle   

prime de départ   

C'est une impropriété d'employer le terme prime, dans prime de départ exceptionnelle ou dans des appellations similaires, pour indemnité. La prime gratifie soit un travail et les modalités de sa réalisation (prime de rendement, prime d'objectif, prime d'ancienneté, etc.), soit les conditions de travail (prime de nuit, prime de poste, etc.). Ce terme évoque l'idée de « récompense et d'encouragement » alors que le terme indemnité est lié à la notion de « dédommagement ».

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2005

Terme

golden handshake   

Golden handshake est un terme familier difficile à traduire en français. C'est pourquoi plusieurs termes ont été proposés pour rendre cette idée.