Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

bioremédiation

Domaine

protection de l'environnement > décontamination

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2018

Définition

Ensemble des interventions de réhabilitation qui mettent à profit l'action d'organismes vivants, en particulier de microorganismes, pour réduire la concentration de certains types de contaminants ou pour les éliminer.  

Note

La bioremédiation est généralement effectuée in situ (traitement in situ). Divers procédés et techniques peuvent être employés; par exemple, la biostimulation, la bioaugmentation et la bioaspiration.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

bioremédiation   n. f.

bioréhabilitation   n. f.

biorestauration   n. f.

Les mots composés avec l'élément bio- prennent un trait d'union seulement dans les cas où la soudure met en présence deux lettres dont l'accolement risque de causer des difficultés de prononciation ou de lecture.

L'emprunt intégral adapté bioremédiation, de l'anglais, est acceptable parce qu'il est légitimé en français, au Québec et ailleurs en francophonie. Il est bien implanté et est, de loin, celui qui est le plus employé en français par les spécialistes du domaine. En outre, bioremédiation s'intègre bien au système linguistique du français du point de vue tant morphologique que sémantique, puisque le mot remédiation, dont il est constitué, est conforme au modèle habituel des substantifs en -tion ou -ation formés à partir du radical d'un verbe en -er, dans ce cas-ci remédier « atténuer ou supprimer les effets néfastes de quelque chose ». Les substantifs ainsi formés expriment une action ou le résultat d'une action, ce qui est le cas de remédiation.

Les termes biorestauration et bioréhabilitation ont parfois été employés pour désigner des concepts différents de celui présenté sur cette fiche. Ils sont actuellement surtout employés pour désigner le concept à l'étude, mais beaucoup moins fréquemment que bioremédiation.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2018

Termes

bioremediation   

biorehabilitation