Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

bois lamellé-collé

Domaines

industrie du bois > assemblage du bois

industrie de la construction > matériau de construction

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2020

Définition

Matériau de construction constitué de plusieurs planches de bois d'œuvre aboutées et collées les unes aux autres, face contre face, sous pression, à l'aide d'un adhésif hydrofuge, qui est destiné à être utilisé comme élément de structure de bâtiment.  

Notes

Cette fiche fait partie du Vocabulaire de la construction en bois.

Le bois lamellé-collé se caractérise par sa stabilité dimensionnelle et sa résistance mécanique. On l'utilise notamment comme poutre, linteau et arche, généralement de grandes dimensions.

Le bois lamellé-collé est notamment utilisé dans les constructions à poteaux et à poutres.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

bois lamellé-collé   n. m.

BLC   n. m.

lamellé-collé   n. m.

LC   n. m.

On trouve aussi les variantes sans trait d'union bois lamellé collé et lamellé collé.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Termes utilisés dans certains contextes

bois contrecollé   n. m.

France

contrecollé   n. m.

France

bois massif reconstitué   n. m.

France

BMR   n. m.

France

En France, on établit généralement une distinction entre bois lamellé-collé et bois contrecollé (aussi appelé contrecollé, bois massif reconstitué ou BMR), selon le nombre de planches de bois et leur épaisseur (le bois contrecollé comportant des planches plus épaisses, mais moins nombreuses). Au Québec, on ne fait généralement pas cette distinction, et le terme bois lamellé-collé est employé de façon générique.

Les mots composés avec contre- s'écrivent généralement sans trait d'union.

Illustration

© CIRCERB, 2020

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2020

Termes

glue laminated timber   

glued laminated timber   

glulaminated timber   

glulam   

gluelam   

glued solid timber   

On trouve aussi les variantes avec trait d'union glue-laminated timber et glued-laminated timber.