Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

groseille à grappes

Domaines

botanique > anatomie et morphologie végétales

alimentation > fruit

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Définition

Baie rouge, blanche ou noire, légèrement acide, disposée en grappes et ne dépassant pas 5 mm de diamètre.  

Notes

On distingue deux principales catégories de groseilles : les groseilles à grappes et les groseilles à maquereau. Les groseilliers à grappes, du genre Ribes, donnent de petites baies qui se présentent sous trois couleurs : rouge, blanche et noire. Les groseilles rouges à grappes...  [+]

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

groseille à grappes   n. f.

gadelle   n. f.

Québec

En français européen, on appelle groseille ce qu'au Québec on dénomme gadelle. Il s'agit en fait de la groseille à grappes. Cela entraîne une certaine confusion puisque, au Québec, le terme groseille employé seul fait référence à la groseille à maquereau.

Le terme gadelle était déjà utilisé au XVIIe siècle, en Normandie, au sens de « groseille rouge, à grappes ».

Illustration

© www.bigstockphoto.com

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Terme

currant   

Illustration

Latin

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Terme

Ribes spp.   

L'abréviation spp., qui suit le nom générique Ribes, vient du mot latin species et indique que l'on fait référence à plusieurs espèces du même genre.

Le nom latin sert couramment à l'identification du fruit, même s'il désigne plutôt la plante dont il est issu.