Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

borne d'incendie

Domaine

protection contre l'incendie > installation de protection-incendie

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Définition

Prise d'eau en forme de petite colonne, branchée sur une canalisation publique au-dessus du niveau du sol, à laquelle sont raccordés les flexibles de lutte contre l'incendie.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

borne d'incendie   n. f.

borne-fontaine   n. f.

Québec

poteau d'incendie   n. m.

hydrante   n. f.

Suisse

borne hydrante   n. f.

Suisse

Il ne faut pas confondre le terme borne d'incendie avec le terme bouche d'incendie, qui désigne la prise d'eau installée sous une chaussée ou un trottoir et affleurant le sol.

Le terme borne-fontaine est utilisé au Québec depuis le XIXe siècle pour désigner une borne d'incendie située habituellement en bordure des rues. Il appartient surtout à la langue courante, mais plusieurs municipalités, services d'incendie et entreprises du Canada l'emploient également comme terme technique. En Europe surtout, borne-fontaine sert à désigner une prise d'eau communautaire pour usage domestique, en forme de borne.

La variante hydrante est utilisée en Suisse romande pour désigner une borne d'incendie; elle constitue un emprunt fait à l'allemand Hydrant.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Terme utilisé dans certains contextes

hydrant   n. m.

Le terme hydrant, d'origine anglo-américaine, a déjà été utilisé assez couramment au Québec, mais, critiqué comme emprunt à l'anglais, il est presque complètement sorti de l'usage au profit des termes borne d'incendie et borne-fontaine. Hydrant connaît cependant un certain usage en France, en Belgique et en Suisse romande (où il a toutefois transité par l'allemand).

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2004

Termes

fire hydrant   

fireplug   

hydrant   

post hydrant   

pillar hydrant   

Royaume-Uni