Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

sous-traitant

Domaines

travail > organisation du travail

gestion > gestion des opérations et de la production

appellation de personne > appellation d'emploi

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2019

Définition

Personne physique ou morale qui s'engage, vis-à-vis d'un entrepreneur principal et selon ses directives, à exécuter en totalité ou en partie la production d'un bien ou la prestation d'un service.  

Note

Cette fiche fait partie du Vocabulaire des relations professionnelles.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

sous-traitant   n. m.

sous-traitante   n. f.

Pour désigner une personne morale, l'emploi du masculin est le plus courant (un sous-traitant), mais l'emploi du féminin est admis.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Termes utilisés dans certains contextes

sous-entrepreneur   n. m.

sous-entrepreneuse   n. f.

sous-entrepreneure   n. f.

Le terme sous-traitant peut désigner une entreprise, un entrepreneur ou un travailleur autonome, alors que sous-entrepreneur ne s'applique qu'à un entrepreneur.

Pour désigner une personne morale, l'emploi du masculin est le plus courant (un sous-entrepreneur), mais l'emploi du féminin est admis.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Terme déconseillé

sous-contracteur   

Sous-contracteur, calque de l'anglais subcontractor, est déconseillé parce qu'il n'est pas légitimé dans l'usage en français au Québec, son emploi faisant l'objet de critiques et étant caractérisé par une certaine réticence linguistique.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2019

Terme

subcontractor