Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

baladodiffusion

Domaines

informatique > Internet

informatique > multimédia

informatique > vidéographie

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2009

Définition

Mode de diffusion qui permet aux internautes, par l'entremise d'un abonnement à des fils RSS ou équivalents, d'automatiser le téléchargement de contenus audio ou vidéo, destinés à être transférés sur un baladeur numérique pour une écoute ou un visionnement ultérieurs.  

Notes

Les contenus multimédias sont généralement offerts en baladodiffusion dans les sites d'information (radiodiffuseurs) et les blogues. L'abonnement à plusieurs fils de syndication permet aux internautes de créer automatiquement une liste de lecture personnelle.
La baladodiffusion...  [+]

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

baladodiffusion   n. f.

baladiffusion   n. f.

Les termes baladodiffusion et baladiffusion ont été proposés par l'Office québécois de la langue française, en octobre 2004, pour désigner ce concept. Il s'agit de deux mots-valises issus de la contraction de baladeur (en référence au iPod) et de radiodiffusion. Dans le cas du premier terme, on a ajouté la lettre de transition o entre les deux formants. Ils ont été créés sur le modèle de radiodiffusion, télédiffusion et webdiffusion.

Baladodiffusion et baladiffusion s'écrivent avec un seul l, tout comme baladeur, balader et balade (« action de se balader, de se promener sans but »).

Le terme baladodiffusion est normalement réservé pour désigner le mode de diffusion, la technologie (podcasting en anglais) et non le fichier (podcast en anglais), que l'on appellera balado.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes déconseillés

balladodiffusion   

balladiffusion   

podiffusion   n. f.

rare

podcastage   

podcasting   

Les termes balladodiffusion et balladiffusion, écrits avec deux l,sont à éviter, car les termes désignant ce concept ne sont pas formés à partir du mot ballade, lequel désigne un poème de forme libre, d'un genre familier ou légendaire.

Le terme podiffusion, formé de pod- (issu de iPod « baladeur ») et de diffusion, est déconseillé, car il a été créé à partir d'une marque commerciale (tronquée). De plus, comme baladodiffusion peut aussi convenir pour les contenus multimédias (le mot baladeur n'est pas associé uniquement à l'audio, car il existe des baladeurs multimédias capables de lire l'audio et la vidéo), le terme podiffusion (qui serait lié à ces contenus) devient inutile.

L'emprunt hybride podcastage, peu attesté, formé à partir de l'anglais podcasting (podcast auquel on a ajouté le suffixe français -age) et mal adapté au français sur le plan morphologique, est déconseillé pour désigner ce concept.

Le terme podcasting, formé à partir des syllabes finales des mots iPod (nom commercial d'un modèle de baladeur numérique à disque dur de la société Apple) et broadcasting, est un emprunt intégral inutile à l'anglais et est déconseillé en français.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2006

Termes

podcasting   

iPodcasting   

blogcasting