Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

service de non-répudiation

Domaine

informatique > sécurité logique

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2020

Définition

Service fournissant la preuve qu'une personne ou une entité a reçu ou émis un message, ou qu'une action ou une transaction a eu lieu.  

Notes

La preuve, généralement basée sur une signature unique ainsi que sur l'horodatage, permet notamment à une organisation de se prémunir contre les utilisateurs de mauvaise foi qui auraient envoyé ou reçu un message et affirmeraient le contraire, ou de déterminer la cause d'un évènement néfaste.

Cette fiche fait partie du Vocabulaire de la sécurité informatique.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

service de non-répudiation   n. m.

non-répudiation   n. f.

Le terme non-répudiation, qui, dans son sens premier, désigne l'impossibilité de nier avoir reçu ou émis un message, en est venu à désigner le service ou la fonction capable d'apporter cette preuve d'émission ou de réception grâce à laquelle la répudiation devient impossible.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2020

Termes

non-repudiation service   

non-repudiation   

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012