Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

vaccin à ARN messager

Domaines

médecine > médecine préventive

médecine > thérapeutique et soins de santé

biologie > immunologie

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2021

Définition

Vaccin contenant un brin d'ARN messager synthétisé à partir de la séquence génétique d'un agent pathogène, et dont le fonctionnement repose sur l'introduction, dans le cytoplasme, de ce brin d'ARN messager afin qu'il y soit traduit en protéine de l'agent pathogène, contre laquelle l'organisme déclenchera une réponse immunitaire, notamment en produisant des anticorps.  

Note

Le vaccin à ARN messager est différent du vaccin classique en ce sens qu'il ne contient pas de version affaiblie ou inactivée de l'agent pathogène à combattre, mais uniquement la séquence génétique d'une des protéines de cet agent.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

vaccin à ARN messager   n. m.

vaccin à ARNm   n. m.

vaccin à acide ribonucléique messager   n. m.

vaccin à ARN   n. m.

vaccin à acide ribonucléique   n. m.

On trouve également dans l'usage les termes vaccin à base d'acide ribonucléique messager, vaccin à base d'ARN messager, vaccin à base d'acide ribonucléique et vaccin à base d'ARN.

En contexte, les formes courtes vaccin à ARN et vaccin à acide ribonucléique (en anglais, RNA vaccine et ribonucleic acid vaccine) sont souvent employées pour désigner le présent concept.

Termes non conformes au système linguistique du français ou jugés inacceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes déconseillés

vaccin à mRNA   

vaccin à RNA   

Les emprunts hybrides vaccin à mRNA et vaccin à RNA ne sont pas acceptables parce qu'ils sont employés depuis peu, qu'ils entrent en concurrence avec des termes bien formés et généralisés dans l'usage, et qu'ils ne s'intègrent pas au système linguistique du français, l'élément RNA (abréviation de ribonucleic acid) étant emprunté intégralement à l'anglais.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2021

Termes

messenger RNA vaccine   

mRNA vaccine   

messenger ribonucleic acid vaccine   

RNA vaccine   

ribonucleic acid vaccine   

On trouve également dans l'usage les termes messenger ribonucleic acid-based vaccine, messenger RNA-based vaccine, mRNA-based vaccine, ribonucleic acid-based vaccine et RNA-based vaccine.

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012