Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

aéroculpabilité

Domaines

psychologie > psychologie sociale

protection de l'environnement

transport > transport aérien des passagers

Auteurs

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2019

Comité de terminologie de Radio-Canada, 2019

Définition

Sentiment de culpabilité ou honte que ressent un voyageur à l'idée d'utiliser le transport aérien, qu'il juge trop polluant, et qui le pousse à se tourner vers d'autres moyens de transport afin de réduire son empreinte de carbone.  

Notes

Par souci environnemental, certains voyageurs préfèrent limiter leurs déplacements en avion, alors que d'autres choisissent d'y renoncer complètement. Généralement, c'est le train qui constitue le moyen de transport de remplacement, surtout sur une courte distance.

Ce phénomène se rencontre davantage dans les pays scandinaves comme la Suède.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

aéroculpabilité   n. f.

honte de prendre l'avion   n. f.

honte de voler   n. f.

Le terme aéroculpabilité a été proposé par le comité de terminologie de Radio-Canada en décembre 2019 pour désigner ce concept.

Les termes composés avec aéro- s'écrivent généralement en un seul mot.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2019

Termes

flight shame   

flying shame   

plane shame   

flygskam   

Le terme flygskam est d'origine suédoise.