Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

attaque par majorité

Domaines

informatique > délits informatiques

finance > cryptomonnaie

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2019

Définition

Cyberattaque ciblant les chaînes de blocs dont le fonctionnement repose sur la preuve de travail ou la preuve d'enjeu, par laquelle une personne ou un groupe prend le contrôle d'un réseau dans le but d'interférer avec les mécanismes de validation et de modifier le contenu de blocs existants.  

Notes

Dans les cas des chaînes de blocs dont le fonctionnement repose sur la preuve de travail, l'attaque par majorité consiste à prendre le contrôle de plus de 50 % de la puissance de hachage d'un réseau, alors que pour les chaînes de blocs dont le fonctionnement repose sur la preuve d'enjeu, cette attaque...  [+]

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Terme privilégié

attaque par majorité   n. f.

Termes parfois utilisés pour désigner le concept, mais qui peuvent comporter certaines nuances de sens ou relever d’un registre de langue particulier, ou dont l’emploi est réservé à certaines situations de communication

Terme utilisé dans certains contextes

attaque des 51 %   n. f.

Le terme attaque des 51 % n'a pas été retenu parce qu'il comporte une ambiguïté sémantique par rapport au rôle ainsi qu'à l'objet du pourcentage. En outre, une majorité peut correspondre à un pourcentage différent de 51 %, cette dernière valeur représentant essentiellement un seuil symbolique.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2019

Termes

51% attack   

51 percent attack   

majority attack