Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

cageur

Domaines

foresterie > transport du bois

appellation de personne > appellation d'emploi

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2018

Définition

Ouvrier forestier chargé d'assembler et de diriger des radeaux de troncs d'arbres coupés afin de gagner une scierie, une usine de transformation ou un lieu d'embarquement.  

Note

Le flottage du bois sur des radeaux composés de troncs d'arbres assemblés était pratiqué dans tous les pays du monde où l'industrie forestière était importante, notamment en Europe et en Amérique. Il se pratique encore dans certains pays asiatiques.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

cageur   n. m.

Québec

cageuse   n. f.

Québec
rare

cageux   n. m.

Québec

cageuse   n. f.

Québec
rare

flotteur   n. m.

flotteuse   n. f.

Le terme cageur (on disait plus couramment cageux) s'est d'abord appliqué au radeau lui-même (qui était aussi appelé cage) ou aux trains de bois, ces radeaux arrimés entre eux; puis, par extension, il s'est appliqué aux ouvriers chargés de les manœuvrer sur les cours d'eau.

Le terme flotteur est surtout utilisé en Europe francophone. Il désigne autant l'ouvrier appelé draveur que celui appelé cageur (cageux) au Canada français.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2018

Terme

raftsman