Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

mycoremédiation

Domaines

protection de l'environnement > décontamination

biologie > biotechnologie

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2017

Définition

Procédé de décontamination des sols qui consiste à utiliser des champignons pour dégrader divers contaminants.  

Notes

La décontamination des sols par mycoremédiation a été proposée, à l'origine, par le mycologue américain Paul Stamets.

Les traitements de mycoremédiation peuvent être appliqués in situ ou ex situ (traitement in situ et traitement ex situ) et permettent l'élimination, notamment, des hydrocarbures pétroliers. En outre, c'est surtout la partie souterraine des champignons,...  [+]

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

mycoremédiation   n. f.

fongoremédiation   n. f.

L'emprunt intégral adapté mycoremédiation, et l'emprunt hybride fongoremédiation, de l'anglais, sont acceptables parce qu'ils sont légitimés en français par les spécialistes du domaine, au Québec et ailleurs en francophonie. Ils sont employés en contexte neutre et sans aucune réticence linguistique. Par ailleurs, ils s'intègrent bien au système linguistique du français du point de vue tant morphologique que sémantique, puisque le mot remédiation, dont ils sont constitués, est conforme au modèle habituel des substantifs en -tion ou -ation formés à partir du radical d'un verbe en -er, dans ce cas-ci remédier. Les substantifs ainsi formés expriment une action ou le résultat d'une action, ce qui est le cas de remédiation, qui fait référence à l'action d'atténuer ou de supprimer les effets néfastes de quelque chose. Quant aux éléments myco- et fongo- (de fongus), ils sont utilisés en français dans la construction de mots savants qui font référence aux champignons.

Le terme fongoremédiation est d'emploi peu fréquent au Québec.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2017

Terme

mycoremediation