Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte
Fiche terminologique

FICHE TERMINOLOGIQUE

Interrogation 
Envoyer la fiche par courriel Imprimer la fiche

auditeur

Domaines

comptabilité > vérification comptable

appellation de personne > appellation d'emploi

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2013

Définition

Personne chargée de l'audit d'une société ou d'une organisation.  

Termes jugés adéquats pour désigner le concept à l’intérieur d’un domaine spécialisé, conformes au système linguistique du français ou acceptables en vertu des politiques officielles de l’Office

Termes privilégiés

auditeur   n. m.

auditrice   n. f.

commissaire aux comptes   n. m. ou f.

France

réviseur   n. m.

Belgique

réviseuse   n. f.

Belgique

vérificateur   n. m.

Canada

vérificatrice   n. f.

Canada

Le terme vérificateur a été utilisé dans les normes canadiennes jusqu'au 14 décembre 2010, date de passage aux Normes canadiennes d'audit, fondées sur les Normes internationales d'audit (ISA), qui emploient le mot auditeur en français. Afin d'élaborer de telles normes, les divers pays qui partagent la même langue devaient disposer, dans la mesure du possible, d'une terminologie commune et cohérente dans le domaine. Le texte français des normes ISA est le fruit d'une collaboration entre la France, la Belgique, la Suisse et le Canada. L'établissement de la terminologie française à utiliser dans les nouvelles normes a nécessité de nombreux compromis de la part de toutes les parties représentées. L'un des choix les plus lourds de conséquences de cette recherche d'un vocabulaire commun est celui de l'équivalent français des termes audit et auditor, pour lesquels le consensus international proposé est le mot audit et ses dérivés auditeur et auditer.

Pour les divers pays en cause, le choix du mot auditeur est une solution de compromis. Ainsi, actuellement, l'auditeur est connu officiellement sous le nom de réviseur en Belgique, de vérificateur au Canada et de commissaire aux comptes en France. Pour diverses raisons, aucun de ces trois termes n'est acceptable pour tous. Ainsi, le terme canadien vérificateur est marqué en Europe d'une forte connotation fiscale, et le terme vérification renvoie, en France, à certaines interventions du commissaire aux comptes qui débordent le cadre de ce que nous appelons actuellement la vérification des états financiers. Par ailleurs, le mot audit et ses dérivés sont compris de tous et connaissent déjà un certain usage.

Anglais

Auteur

Logo identifiant une fiche rédigée par l’Office québécois de la langue française Office québécois de la langue française, 2013

Terme

auditor