Office québécois de la langue française

Le grand dictionnaire terminologique
Réduire la taille du texte Augmenter la taille du texte

Le grand dictionnaire terminologique

Accueil | Chroniques terminologiques | Quel type de masque portez-vous?

Quel type de masque portez-vous?

Dans le domaine de la santé, on classe généralement les masques en deux grandes catégories : les masques médicaux et les masques non médicaux. Les premiers, qui sont utilisés en milieu hospitalier, répondent aux normes de santé publique en matière de filtration des particules, de porosité et de respirabilité. Les seconds, qui sont à l’usage du grand public, ne sont pas soumis à ces normes et peuvent être fabriqués de manière artisanale. Les masques médicaux et les masques non médicaux sont destinés à filtrer une partie des gouttelettes expirées par leur porteur.

Les principaux types de masques médicaux sont les masques d’intervention et les masques chirurgicaux. Les premiers s’enfilent au moyen de bandes élastiques entourant les oreilles et sont portés dans un souci de prévention, par exemple par les patients et patientes dans une salle d’attente et par le personnel infirmier au triage, ou encore dans les milieux scolaires ou professionnels en contexte de pandémie. Les seconds s’attachent derrière la tête au moyen de bandes de tissu et sont portés en salle d’opération.

On rencontre dans l’usage le terme masque de procédure, utilisé pour désigner ces deux types de masques médicaux. Ce calque de l’anglais procedure mask est déconseillé, puisque le nom procédure n’a ni le sens d’« intervention médicale » ni celui d’« opération chirurgicale » en français. Par ailleurs, l’expression masque facial (masque facial médical, masque facial chirurgical) est pléonastique, un masque servant par définition à couvrir le visage ou une partie du visage.

Le masque de protection respiratoire N95, qui est destiné à des usages médicaux mais également industriels, est un appareil de protection respiratoire dont la fonction est de filtrer la quasi-totalité des particules potentiellement nocives afin qu’elles ne soient pas inhalées (le nombre 95 indique que l’appareil filtre 95 % des particules s’il est porté adéquatement).

Finalement, qu’en est-il du masque à fenêtre et du couvre-visage? Le masque à fenêtre comporte une section en plastique transparent qui permet de voir la bouche de la personne qui le porte. Il est utile dans un contexte où l’interlocuteur ou l’interlocutrice doit pouvoir lire sur les lèvres ou voir les expressions faciales de la personne à laquelle il ou elle s’adresse. Le couvre-visage, lui, est un accessoire vestimentaire, généralement en tissu. Il peut s’agir d’un masque non médical, mais également d’un foulard, d’un bandana ou d’une écharpe. En somme, couvre-visage est un terme englobant utilisé pour désigner des accessoires dont on peut se servir pour se couvrir le visage, ou une partie du visage, à des fins sanitaires.

Abonnez-vous!

Nos infolettres vous permettent d’avoir accès à plusieurs ressources.

Voilà! C’est fait! Nous vous remercions de votre inscription à nos infolettres.
Une erreur est survenue. Veuillez réessayer plus tard. Si le problème persiste, communiquez avec nous.

Accès à l’information - Politique de confidentialité
Québec

© Gouvernement du Québec, 2012